Les entrepreneurs biélorusses luttent pour leurs droits, en demandant l'annulation du Décret № 222

sur la photo se trouve Irina Yaskevich, dirigeante syndical de Biélorussie

Irina Yaskevich, présidente du Syndicat des Entrepreneurs « Ensemble », affilié de StreetNet International au Belarusse, a partagé comment les entrepreneurs bélarusses luttent pour leurs droits de garder leurs emplois en demandant l’annulation du décret numéro 222 « Sur la Régulation de l’activité de d’entrepreneuriat » et la vente des biens par les entrepreneurs individuels et autres entités physiques.

Depuis le 1er janvier 2016 selon le décret n° 222, signé par le Président du Bélarus Alexander Lukashenko, les entrepreneurs sont autorisés de faire la vente des produits de l'industrie légers, importés de l'étranger, uniquement en présence des documents confirmant la qualité et l'origine des marchandises.

Selon les entrepreneurs, ce décret va paralyser leurs activités. Les gens qui s’assoient dans des « grands bureaux », sont plutôt loin du travail des petits entrepreneurs. Ils ne s’imaginent pas que ce décret ne peut être satisfait.
La plupart des entrepreneurs travaillant dans les friperies  et aux centres commerciaux de la ville de Vitebsk, ont suspendu leurs activités à partir du 1er janvier 2016.
Malgré quelques retards et la période de transition de dix-huit mois, beaucoup d'entre eux prétendent encore qu'ils ne peuvent pas fournir des documents juridiques sur l'origine des produits de l'industrie légère et les certificats de conformité avec les règlements techniques de l'Union douanière (EAC).

Sur les prises commerciales presque partout, les signes sont - « En raison de l'incapacité d'exercer des activités en vertu du décret №222 du 1er janvier 2016, il s’agit d'informer au sujet de la suspension de l'activité pendant une période incertaine. » Dans ce cas il n'y a pratiquement aucune information aux acheteurs, sur la  « fin de cette incertitude.»

petits Entrepreneurs au cours de la réunion conjointe avec les autorités locales dans la ville de Vitebsk

« Nous avons approuvé un appel collectif au Présidente du pays, et le 13 janvier, une petite délégation est allé au Ministère des Finances, où nous avons rencontré le Ministre »,- a expliqué Irina Yaskevich. – "Nos demandes étaient les suivantes:

  • Révoquer le décret №222 ;
  • Pourvoir l'occasion de travailler au même taux sans augmenter les facteurs sous réserve de la disponibilité des documents et le droit à l'importation de 20 % ;
  • Réduire l’augmentation des taux pour les paiements des taxes;
  • Réduire des énormes pénalités.

Le revenu des entités légaux et les petits entrepreneurs ne peuvent pas être comparés.
Irina espère toujours que l'autorité gouvernementale trouvera un compromis avec les petits entrepreneurs.
Il convient d'ajouter que le 11 janvier 2016, un soi-disant forum anti-crise a eu lieu dans la ville de Minsk, attend par environ 1500 Entrepreneurs Individuels (EI) venant de tous les coins du pays. Ses participants ont convenu de ne pas aller au travail tant que les autorités ne soumettent pas leur décision sue les questions des petites affaires et aient nommé le 25 janvier pour la réunion prochaine.

« Seulement ensemble, nous pouvons opposer les exigences impossibles », – a souligné la Présidente du Syndicat des entrepreneurs « Ensemble »,  Irina Yaskevich :

"S'il n'y a pas des documents requis, alors pourquoi devons-nous aller travailler et prendre des risques? Par ailleurs, nous sommes même soutenus par une partie de ces entrepreneurs, qui a trouvé quelques documents requis- ils ont également signé notre lettre, annonçant d’arrêter le travail. Je comprends qu'il y a 10 - 15 pour cent des entrepreneurs qui viennent encore travailler dans tous les marchés. Mais il faut comprendre une chose : depuis tout récemment, nous avons appris comment défendre ce que nous avons besoin seulement quand nous sommes ensemble ! «, — a ajouté Irina.

Plus de 500 entrepreneurs individuels de la région de Vitebsk, se sont réunis dans la matinée du 28 janvier près du Comité exécutif régional. L’EI de la région de Vitebsk, Orcha et Polotsk et des autres villes ont exigé les officiels de discuter des problèmes des petites entreprises.

sur la photo sont des lieux de travail fermés des entrepreneurs de la ville de Vitebsk

Plus tard en janvier, une réunion des entrepreneurs régionaux avec des représentants des autorités locales s'est tenue dans la ville de Vitebsk.

Le vice-président du Comité Exécutif Régional M. Oleg Matskevich a participé à la réunion des entrepreneurs ensemble avec les officiels de haut niveau du bureau régional des taxes, le centre de normalisation et de métrologie. La réunion a duré environ trois heures. Tous les défis de ses membres ont été discutés. En même temps, le vice-président du Comité exécutif régional a souligné que les représentants des autorités locales entendent les entrepreneurs et essayent de les aider.

Il est à noter que la dirigeante du syndical Irina Yaskevich est incluse dans le Groupe de Travail créé sous le Ministère de l'Economie sur les questions de l'entrepreneuriat, mais dans le cas où il n’y aura rien de convenu sur le traitement des exigences des entrepreneurs individuels, Irina a l'intention de quitter le Groupe de Travail et de continuer à lutter par d'autres moyens.

Pour voir l'interview vidéo d'Irina Yaskevich et avoir plus d'informations sur la situation avec les entrepreneurs au Biélorussie, veuillez cliquer ici : http://OK.ru/Video/65066754269274-1?fromTime=14

Like us
Galerie
Follow us on Twitter

Cités Classe Mondiale pour Tous (Portugais Blog)

Il existe également une version du Blog en portugais où l'on peut accéder à des mises à jour personnelles sur les nouvelles et événements. On peut y accéder à travers ce lien: http://streetnetbrasil.wordpress.com/
StreetNet NewsBox

NewsBox

BRASIL. Camelôs fazem protesto na Avenida Rangel Pestana. G1 Globo (11 de abril de 2015).

BRASIL. Operação retira ambulantes do calçadão do centro de Maceió. G1 Glob (7 de abril de 2015) por Carolina Sanches.

BRASIL.  Operação da PM e Prefeitura vai retirar camelôs do Comércio. Primeira Ediçao (30 de março de 2015 ).

StreetNet Internationale

StreetNet Internationale

StreetNet Internationale est une alliance des vendeurs de rue. Elle était lancée à Durban en République Sud Africaine en Novembre 2002. Ses membres sont des organisations telles les coopératives, unions ou Associations. Ces dernières regroupent directement les vendeurs de rue, du marché, et/ou les marchands en qualité de membres, qui sont ainsi autorisés à s’affilier à StreetNet Internationale.

L’ objectif de StreetNet est de promouvoir l’ echange de l’information et idées sur les questions critiques à l’ endroit des vendeurs de rue, du marché, et d’ autres marchands: à titre d’ exemple, les vendeurs mobiles. Il doit aussi promouvoir les stratégies concernant l’ organisation pratique et la defence de leur intérêts.