L’Organisation Internationale du Travail adopte une loi du travail historique pour traiter le problème de  l'économie informelle

L’Organisation Internationale du travail (OIT) a tenu sa 104ème Conférence Internationale du Travail (CIT) annuelle à Genève du 1er  au 13 juin 2015. L’événement de l’OIT comprenait la participation d’environ 3000  délégués des 185 pays membres. Des délégués des travailleurs, employeurs et des 185 pays membres de l'OIT ont traité un large éventail des questions, y compris la transition de l'économie informelle à l'économie formelle.

Sur la photo sont certaines personnes de la délégation de StreetNet dont Pat Horn, Coordinatrice de StreetNet International et Julianna Brown Afari, Vice-présidente de StreetNet (5ème et 6ème position de gauche) avec les autres collègues des autres organisations à la Conférence de l'OIT à Genève

L'Organisation internationale du travail (OIT) a adopté une nouvelle loi du travail qui devrait aider des centaines de millions des travailleurs et des unités économiques allant de l’économie informelle à l’économie formelle.
Une Recommandation – une toute première loi internationale du travail visant à traiter la question de l'économie informelle - a été adoptée par 484 voix et a recueilli un soutien exceptionnel des constituants tripartites de l'OIT.

Le vote par la Conférence internationale du travail est considéré comme une étape cruciale pour aider les pays à mettre en place les mesures nécessaires pour promouvoir la création du travail décent et des entreprises durables dans l'économie formelle.

En 2004, StreetNet International a été accrédité par l'OIT (Organisation internationale du travail) pour la première fois, pour participer à la 92eme session de la Conférence Internationale du Travail (CIT) en tant qu'organisation internationale représentative des travailleurs du secteur de l'économie informelle les vendeurs de rue.

Les délégués des vendeurs de rue, dont la majorité sont des travailleurs du secteur informel ont participé avec  StreetNet International à la Conférence de cette année et ont fiat le lobby sans relâche avec leurs collègues et les organisations partenaires pour secourir l’adoption de  cette recommandation.
  
"Au cours des années, nous avons constaté un consensus croissant entre les gouvernements, les travailleurs et les employeurs que la bonne chose à faire est de mouvoir les gens de la situation du travail informelle au travail formel. Nous savons que ce n'est pas facile, nous connaissons que ce sont des processus compliquées et qui prennent du temps, mais l'importance de cette recommandation est que nous avons maintenant un cadre international d'orientation pour aider les États membres à y arriver, » a dit Guy Ryder directeur général de l’OIT.

La nouvelle loi internationale fournit des conseils aux États membres de :

  • Faciliter la transition des travailleurs et des unités économiques de l'économie informelle à l'économie formelle, tout en respectant les droits fondamentaux des travailleurs et garantissant des chances pour la sécurité de revenu, de moyens de subsistance et de l'entrepreneuriat.
  • Promouvoir la création, la préservation et la durabilité des entreprises et des emplois décents dans l'économie formelle et la cohérence de la politique de macroéconomique, emploi, protection sociale et autres politiques sociales et prévenir l'informatisation des emplois de l'économie formelle.

Plus de la moitié de la population active mondiale est estimée à être attrapée dans l'économie informelle , qui est marqué par le déni des droits au travail, l'absence des opportunités suffisantes pour l’emploi de qualité, une protection sociale inadéquate, manque de dialogue social et une faible productivité, ce qui constitue un obstacle important au développement des entreprises durables.

La nouvelle Recommandation reconnaît que la plupart des gens rejoignent l'économie informelle, non par choix, mais par manque des opportunités dans l'économie formelle et l'absence de tout autre moyen de subsistance.

Information adaptée du site web www.ilo.org

 

 

 

 

 

Like us
Galerie
Follow us on Twitter

Cités Classe Mondiale pour Tous (Portugais Blog)

Il existe également une version du Blog en portugais où l'on peut accéder à des mises à jour personnelles sur les nouvelles et événements. On peut y accéder à travers ce lien: http://streetnetbrasil.wordpress.com/
StreetNet NewsBox

NewsBox

BRASIL. Camelôs fazem protesto na Avenida Rangel Pestana. G1 Globo (11 de abril de 2015).

BRASIL. Operação retira ambulantes do calçadão do centro de Maceió. G1 Glob (7 de abril de 2015) por Carolina Sanches.

BRASIL.  Operação da PM e Prefeitura vai retirar camelôs do Comércio. Primeira Ediçao (30 de março de 2015 ).

StreetNet Internationale

StreetNet Internationale

StreetNet Internationale est une alliance des vendeurs de rue. Elle était lancée à Durban en République Sud Africaine en Novembre 2002. Ses membres sont des organisations telles les coopératives, unions ou Associations. Ces dernières regroupent directement les vendeurs de rue, du marché, et/ou les marchands en qualité de membres, qui sont ainsi autorisés à s’affilier à StreetNet Internationale.

L’ objectif de StreetNet est de promouvoir l’ echange de l’information et idées sur les questions critiques à l’ endroit des vendeurs de rue, du marché, et d’ autres marchands: à titre d’ exemple, les vendeurs mobiles. Il doit aussi promouvoir les stratégies concernant l’ organisation pratique et la defence de leur intérêts.