Colporteurs importants pour l'économie : MEC Maile

Les vendeurs informels sont une partie vitale de l'économie provinciale et nationale, a déclaré dimanche Lebogang Maile, MEC du développement économique de Gauteng. Photo Gallo Images

Les vendeurs informels sont une partie vitale de l'économie provinciale et nationale, a dit dimanche Lebogang Maile, MEC du développement économique de Gauteng. « Nous mourrions vouloir considérer la séparation fallacieuse de l’économie informelle du formelle », dit-il.

 « Le secteur informel est celui qui est en grande partie survivant et ainsi reflète les vastes défis que confronte notre économie. » Les économies formel et informel ont des liens complexes, ce qui les rend interdépendants. Les vendeurs informels étaient des consommateurs importants des affaires formalisés, des biens et services. Maile s'exprimait lors d'un atelier réunissant les municipalités et les associations des vendeurs informels de Gauteng. Le but de cet atelier était de trouver des solutions permanentes aux problèmes dont fonts face les colporteurs.

Maile a déclaré que le Ministère du commerce et de l'Industrie estimait que 90 % des petits businesses étaient des blancs, alors que 90 % des businesses des noirs étaient informelles. L'économie informelle était aussi un « filet de sécurité » pour les migrants jusqu'à ce qu'ils puissent trouver l'emploi formel. « Bien que la nature du secteur rend une quantification précise un exercice extrêmement délicat, on peut affirmer sans doute que ce secteur a un rôle de premier plan dans l'économie de Gauteng, » a déclaré Maile. Environ 2 millions de personnes dans Gauteng étaient censés être employées dans l'économie informelle. « L'amélioration des conditions et des circonstances des vendeurs informels dans cette province sont un aspect essentiel de l'ordre du jour pour transformer radicalement Gauteng et son économie ». Il va de soi que nous ne pouvons pas parler d'une économie inclusive et radicalement transformée à l'exclusion des vendeurs informels, qui sont parmi les travailleurs et entrepreneurs les plus marginalisés de la province, » a déclaré Maile. Les vendeurs de rue et les Municipalités ont eu leurs différences au cours des dernières années.

Les vendeurs informels ont pris la ville de Johannesburg à la Haute Cour de Johannesburg, après qu’ils soient chassés de leurs postes de vente l'an dernier. La municipalité a enlevé tous les vendeurs de rue, y compris ceux / celles légalement ont droit au commerce, dans le cadre de son « opération nettoyer balayer». Les vendeurs ont été invités à participer dans un processus de vérification. Furieux, les colporteurs voulaient être autorisés à rentrer dans leurs lieux de travail et voulaient un examen de la conduite de la ville. La Haute Cour a refusé d'accorder aux vendeurs une ordonnance provisoire et a retiré la requête du rouleau pour défaut d'urgence.

La Cour Constitutionnelle a permis en avril aux vendeurs informels de revenir à leurs étals de centre-ville. La Cour a interdit la ville et sa police métro d'interférer avec eux. -SAPA (South African Press Association)

Source de : http://www.thenewage.co.za/138308-1007-53-Hawkers_important_to_the_economy_MEC_Maile

Like us
Galerie
Follow us on Twitter

Cités Classe Mondiale pour Tous (Portugais Blog)

Il existe également une version du Blog en portugais où l'on peut accéder à des mises à jour personnelles sur les nouvelles et événements. On peut y accéder à travers ce lien: http://streetnetbrasil.wordpress.com/
StreetNet NewsBox

NewsBox

BRASIL. Camelôs fazem protesto na Avenida Rangel Pestana. G1 Globo (11 de abril de 2015).

BRASIL. Operação retira ambulantes do calçadão do centro de Maceió. G1 Glob (7 de abril de 2015) por Carolina Sanches.

BRASIL.  Operação da PM e Prefeitura vai retirar camelôs do Comércio. Primeira Ediçao (30 de março de 2015 ).

StreetNet Internationale

StreetNet Internationale

StreetNet Internationale est une alliance des vendeurs de rue. Elle était lancée à Durban en République Sud Africaine en Novembre 2002. Ses membres sont des organisations telles les coopératives, unions ou Associations. Ces dernières regroupent directement les vendeurs de rue, du marché, et/ou les marchands en qualité de membres, qui sont ainsi autorisés à s’affilier à StreetNet Internationale.

L’ objectif de StreetNet est de promouvoir l’ echange de l’information et idées sur les questions critiques à l’ endroit des vendeurs de rue, du marché, et d’ autres marchands: à titre d’ exemple, les vendeurs mobiles. Il doit aussi promouvoir les stratégies concernant l’ organisation pratique et la defence de leur intérêts.