Rapport sur le séminaire tenu au Togo sur la construction des capacités des dirigeants syndicaux de FAINATRASIT du 22 au 23 juillet 2014 

Recrutement Et Organisation Des Jeunes Travailleurs Dans L'economie Informelle

du groupe de tous les participants qui ont participéL’organisateur de StreetNet en Afrique Sibailly Douhouré  a visité le Ghana, Togo, Bénin et Nigéria du 2 au 26 juillet.

Au cours de son séjour au Togo, du 7 juillet au 9 juillet, Sibailly Douhouré a rencontré les dirigeants de FAINATRASIT, l’affiliation de StreetNet au Togo afin de discuter des défis de l’opération du Point Focal en Afrique Orientale et Centrale. Pendant son retour de Nigeria, il s'est arrêté à nouveau en Lomé pour assister au premier séminaire sur le projet FLUX / FLOW dans le pays. Sibailly a fait tout ce voyage par route, ce qui lui a permis de rencontrer plusieurs vendeurs transfrontaliers et de découvrir des  réalités de la circulation routière en Afrique de l'Occidentale.

Cet atelier visait à réunir au moins 50 % des représentants syndicaux, organisateurs, délégués et les activistes qui participent dans l'organisation des activités. L’âge limite  pour les jeunes participants, les femmes aussi bien que les hommes étaient 35 ans et moins. L'objectif de l'atelier était d'équiper les jeunes syndicalistes avec les connaissances  en organisation et recrutement afin qu'ils puissent assister les  affiliés de StreetNet dans la sous-région.

Du 22 au 23 juillet 2014 un atelier a été organisé à  « Professional Centre Brother Home" de Lomé. L'atelier était sur le renforcement des capacités des travailleurs informels organisés par FAINATRASIT, affilié de  StreetNet au Togo, avec le soutien technique et financier de StreetNet ; l’atelier est basé  sur le thème " LE LEADERSHIP DE JEUNES TRAVAILLEURS DAQNS LÉCONOMIE INFORMEL LE ET DEFIS DE LA PROTECTION SOCIALE [ THE LEADERSHIP OF THE YOUNG WORKERS IN HTE INFORMAL ECONOMY AND THE CHALLENGE OF THE SOCIAL PROTECTION]"

Groupes de discussion en coursMme Yawa Toublou, Présidente de FAINATRASIT, a présidé la cérémonie d’ouverture. Après avoir souhaité le bienvenue aux participants, elle les a invités à réfléchir sur l’action syndicale de la jeunesse et la protection sociale dans le secteur de l’économie informelle. Sibailly Douhouré, éducateur et organisateur pour l’Afrique pour StreetNet a mentionné que le séminaire est une des activités du projet FLUX / FLOW et a demandé aux participants de suivre attentivement les discussions. Il a également transmis les salutations fraternelles au nom des 500 000 membres de StreetNet dans le monde.

Après la cérémonie d'ouverture, trois rapporteurs  pour faire la synthèse ont été nommés parmi les jeunes participants, y compris deux femmes. Il y avait un total de 38 participants dont 23 étaient des  femmes. Il y avait un total de 28 jeunes travailleurs venant de plusieurs localités.

Six communications ont été développées au cours de l'atelier :

  • Importance du leadership de la jeunesse pour une forte organisation
  • Nécessité du recrutement pour une organisation forte et démocratique
  • Défis des Fondations de la Protection Sociale pour les travailleurs pauvres et le système de négociation Collective pour les vendeurs de rue
  • Direction de la jeunesse et de syndical
  • Leadership des femmes.

M. Bitoka, représentant le Directeur de l'Economie Informelle [Director of the Inforamal Economy] (DEI / DOSI), structure gouvernementale chargée de l'économie informelle a été spécialement invité pour parler aux participants afin de présenter les objectifs du département et de montrer les possibilités offertes aux travailleurs informels du Togo. Après les diverses présentations suivies des débats, les groupes ont été constitués pour approfondir les discussions sur les sujets développés. A la fin du travail, des recommandations ont été faites pour les différentes structures présentes (FAINATRASIT, DOSI et StreetNet).

Le séminaire en particulier a recommandé FAINATRASIT de recruter créer un Comité de la jeunesse avec un plan d’action,

Le séminaire a recommandé DOSI d'organiser des sessions de formation pour les femmes et les jeunes et les femmes  travailleurs dans l’économie informelle et construire des marchés avec des infrastructures convenables (marché couverte, soins de santé, toilettes, eau courante, électricité, soins des enfants, magasins...).

Il a également recommandé StreetNet de multiplier ce genre des réunions, et de mettre pression sur DOSI pour le système de négociation collective et pour la construction des marchés moderne.

La cérémonie de clôture a eu lieu le 23 juillet dans la soirée avec la lecture du résumé de rapport, le discours du Président de FAINATRASIT, le discours du représentant du Secrétaire général du Centre Syndical -  CSTT-(Confédération Syndicale des Travailleurs du Togo), le discours de l'organisateur de StreetNet, Sibailly et le mot de clôture par le représentant du directeur de l'économie informelle.

Le Président de FAINATRASIT, Ms Yawa Toublou s'adressant aux participants au cours de la cérémonie d'ouverture. Sur la photo est également l’organisateur de StreetNet pour l'Afrique, Sibailly Douhouré
Les trois rapporteurs qui qui étaient impliqués dans le rapport de synthèse. De gauche à droite De Souza Essi Gentille, Amediavor Adjovi Genevievre, Akamah Dodji Espoir  
Like us
Follow us on Twitter

Cités Classe Mondiale pour Tous (Portugais Blog)

Il existe également une version du Blog en portugais où l'on peut accéder à des mises à jour personnelles sur les nouvelles et événements. On peut y accéder à travers ce lien: http://streetnetbrasil.wordpress.com/
StreetNet NewsBox

NewsBox

BRASIL. Camelôs fazem protesto na Avenida Rangel Pestana. G1 Globo (11 de abril de 2015).

BRASIL. Operação retira ambulantes do calçadão do centro de Maceió. G1 Glob (7 de abril de 2015) por Carolina Sanches.

BRASIL.  Operação da PM e Prefeitura vai retirar camelôs do Comércio. Primeira Ediçao (30 de março de 2015 ).

StreetNet Internationale

StreetNet Internationale

StreetNet Internationale est une alliance des vendeurs de rue. Elle était lancée à Durban en République Sud Africaine en Novembre 2002. Ses membres sont des organisations telles les coopératives, unions ou Associations. Ces dernières regroupent directement les vendeurs de rue, du marché, et/ou les marchands en qualité de membres, qui sont ainsi autorisés à s’affilier à StreetNet Internationale.

L’ objectif de StreetNet est de promouvoir l’ echange de l’information et idées sur les questions critiques à l’ endroit des vendeurs de rue, du marché, et d’ autres marchands: à titre d’ exemple, les vendeurs mobiles. Il doit aussi promouvoir les stratégies concernant l’ organisation pratique et la defence de leur intérêts.