Les travailleurs domestiques seraient bien considérés si le Ghana signait la Convention de l’OIT - dit le chef de TUC

Mr Kofi Asamoah - Secrétaire Général de Ghana TUCMr. Kofi Asamoah, Secrétaire Général du Congrès des Syndicats (TUC), a dit que les travailleurs domestiques ont des droits qui doivent être respectés, à l’instar d’autres travailleurs. "En général ces travailleurs n’ont pas de congés, ils travaillent pour une durée non spécifiée, n`ont pas de protection adéquate et de ce fait ils sont souvent victimes de violence."

Mr. Asamoah s’exprimait lors d’un séminaire sur le plaidoyer concernant la Convention 189 de l`Organisation Internationale du Travail (OIT), sur le travail décent et les conditions de travail pour les travailleurs domestiques, qui s`est tenu à Accra le lundi dernier.

Il a dit que le Ghana a joué un rôle important dans l’adoption de la convention, et d’ajouter: "Maintenant que le Ghana a travaillé avec l`OIT pour parvenir à une convention, le Ghana a le devoir de ratifier cette convention."

M. Asamoah a dit que si le Ghana ratifiait la Convention 189, les travailleurs domestiques seraient bien pris en charge.

Il a dit que c`était regrettable que, alors que les travailleurs domestiques vont parfois au-delà des huit heures de travail par jour stipulées et recommandées par l`OIT, ils ont été exclus des questions typiques du travail comme le salaire minimum, les prestations SSNIT, ainsi que le soutien des syndicats, entre autres.

Mr. Joseph Kingsley Amuah, Chargé de l’Administration et des Relations Industrielles de l’Association des Employeurs du Ghana, a dit que l’OIT exige qu’un travailleur domestique ait un contrat qui détermine ses conditions de service. Il a dit que le tandis que le chômage était combattu partout dans le monde, plusieurs familles tiraient profit des services des travailleurs domestiques, qui utilisent parfois ces travailleurs, au-delà des huit heures "normales" de travail par jour pour la plupart des cas. "En général, nous sommes en train de lutter contre le chômage. Si les familles et individus jouissent des services complets des travailleurs sous la forme d’aide domestique et autres, il n`est que juste que les choses soient simplifiées afin que ces travailleurs puissent payer leurs impôts et contribuer aussi au SSNIT."

M. Amuah a déclaré que c’est regrettable que "Nos lois actuelles du travail n`ont pas beaucoup de dispositions pour les travailleurs domestiques. Pourvu qu’ils sont couverts par le réseau du travail, ils doivent bénéficier de ses dispositions". Il a dit que le Ghana doit s`assurer que les lois et les mesures nécessaires sont mises en place pour faire ratifier la convention.

Mr. Amuah a dit que les institutions telles que le Parlement, la Magistrature, le Ministère d’Emploi, le Comité Tripartite entre autres devraient s’impliquer à différent niveaux, dans la ratification facile de la convention en douceur.

Le 16 Juin 2011, la Conférence Internationale du Travail a adopté la Convention sur le travail décent pour les travailleurs domestiques, connus sous le nom de la Convention pour les Travailleurs Domestiques de 2011(No. 189).

La Convention vise à promouvoir les droits des travailleurs domestiques, en ce qui concerne parmi tant d’autres les conditions d’heures de travail, de rémunération, de sécurité et de santé au lieu de travail et de sécurité sociale.

Source: GNA et www.ghanabusinessnews.com

Like us

Cités Classe Mondiale pour Tous (Portugais Blog)

Il existe également une version du Blog en portugais où l'on peut accéder à des mises à jour personnelles sur les nouvelles et événements. On peut y accéder à travers ce lien: http://streetnetbrasil.wordpress.com/
StreetNet NewsBox

NewsBox

BRASIL. Camelôs fazem protesto na Avenida Rangel Pestana. G1 Globo (11 de abril de 2015).

BRASIL. Operação retira ambulantes do calçadão do centro de Maceió. G1 Glob (7 de abril de 2015) por Carolina Sanches.

BRASIL.  Operação da PM e Prefeitura vai retirar camelôs do Comércio. Primeira Ediçao (30 de março de 2015 ).

StreetNet Internationale

StreetNet Internationale

StreetNet Internationale est une alliance des vendeurs de rue. Elle était lancée à Durban en République Sud Africaine en Novembre 2002. Ses membres sont des organisations telles les coopératives, unions ou Associations. Ces dernières regroupent directement les vendeurs de rue, du marché, et/ou les marchands en qualité de membres, qui sont ainsi autorisés à s’affilier à StreetNet Internationale.

L’ objectif de StreetNet est de promouvoir l’ echange de l’information et idées sur les questions critiques à l’ endroit des vendeurs de rue, du marché, et d’ autres marchands: à titre d’ exemple, les vendeurs mobiles. Il doit aussi promouvoir les stratégies concernant l’ organisation pratique et la defence de leur intérêts.