STREETNET a abordé les adversités rencontrées par les travailleurs informels et leurs droits a la Conférence Internationale du Travail

11 Juin 2012

StreetNet est une fédération internationale de 48 organisations de vendeurs de rue, des marchés et des colporteurs en Afrique, en Amérique, en Asie et en Europe de l'Est. La Fédération  représente 501, 178 membres cotisants, et sa constitution prévoit la participation d'au moins 50% des femmes dans les organes de prises de décision et dans toutes les activités.

Souley ZeinabouSouley Zeinabou, membre du Conseil International de StreetNet qui provident de la FENASEIN au  Niger s'est adresse a la plénière assise de la 101eme session de la Conférence Internationale du Travail de l'OIT. Diverses questions ont été mises en évidence.

Je voudrais souligner, Mr Président le travail accompli par l'OIT de promouvoir des politiques pour le travail décent, y compris les travailleurs de l'économie informelle, depuis l'adoption des conclusions sur le travail décent et l'économie informelle à la 90ème session de la Conférence internationale du Travail en 2002.

En conséquence, StreetNet a participé à la Commission sur les Travailleurs Migrants dans une Economie Mondialisée en 2004, au Comité sur la Relation de Travail en 2006, au Comité sur le VIH / SIDA en 2010, et maintenant au Comité sur les Socles de Protection Sociale en 2012. 
Au niveau national, StreetNet encourage ses organisations affiliées de participer dans les programmes nationaux de travail décent pour une meilleure prise en compte de leurs  préoccupations.

L'approche de StreetNet est conçue  par la promotion d'un processus de formalisation du travail informel au travail formel, comme suit:

  • La reconnaissance des travailleurs de l'économie informelle dans la législation;
  • L'intégration des revenus des travailleurs informels dans les systèmes fiscaux officiels (en conformité avec le principe de l'imposition progressive);
  • L'extension de la sécurité sociale à tous;
  • Les forums statutaires de négociation, y compris au niveau du gouvernement local;
  • La budgétisation participative, aux niveaux du gouvernement local et national;
  • La formalisation en véritables coopératives contrôlées par les travailleurs;
  • La transformation de l'économie informelle en une économie sociale et solidaire.

StreetNet voudrait féliciter le Directeur Général pour sa prompte réaction - à l'appel de la Déclaration de l'OIT en 2008 sur la justice sociale pour une mondialisation équitable et le Pacte Mondial pour l'Emploi en 2009 - en mettant immédiatement au travail sur une recommandation sur les Socles de Protection Sociale. Nous croyons que cela fera un long chemin à "prévenir ou atténuer l'exclusion sociale, la pauvreté, et la vulnérabilité " telle qu'elle est vécue au quotidien par les travailleurs informels à travers le monde.

StreetNet souhaite attirer l'attention des membres de cette organisation sur le rôle que les gouvernements locaux devraient jouer dans la mise en œuvre des programmes du travail décent et de protection sociale pour les travailleurs dans l'économie informelle.  Nous encourageons les gouvernements à inclure les autorités locales dans leurs Programmes Pays du Travail Décent et programmes des socles de protection sociale, et:

  1. les encourager à adopter des stratégies locales de développement économique favorisant la rétention du travail et les moyens de subsistance existants, et la promotion de régimes innovateurs s locaux de protection sociale;
  2. les sensibiliser sur les conséquences négatives des mesures à court terme qui a pour effet (quoique involontaire) la destruction des moyens de subsistance des travailleurs les plus vulnérables, tout en essayant de parvenir à l'inclusion sociale;
  3. les inciter à s'engager dans un dialogue social efficace avec l'objectif de:
    • Être pleinement responsables envers la société civile;
    • L'amélioration des niveaux de transparence sur la prise de décisions de développement de la gestion des biens publics;
    • Assurer la participation des travailleurs les plus vulnérables dans les solutions au niveau des gouvernements locaux. 

Ce dialogue social doit compléter d'autres niveaux de la négociation collective et le dialogue social (soi  bipartite, tripartite, multi-partite, national et international) avec tous les partenaires sociaux, y compris les travailleurs organisés de l'économie informelle. La participation de StreetNet dans cette discussion répond à un message fort de nos membres qui ont été exclus pendant si longtemps des politiques et processus de développement: "Rien pour nous sans nous !"

Pour plus d'information, prière de contacter:
Pat Horn
Coordinatrice Internationale
StreetNet International
Tel.031 307 4038
Cel.076 706 5282
E-mail: coordinator@streetnet.org.za

Like us
Galerie
Follow us on Twitter

Cités Classe Mondiale pour Tous (Portugais Blog)

Il existe également une version du Blog en portugais où l'on peut accéder à des mises à jour personnelles sur les nouvelles et événements. On peut y accéder à travers ce lien: http://streetnetbrasil.wordpress.com/
StreetNet NewsBox

NewsBox

BRASIL. Camelôs fazem protesto na Avenida Rangel Pestana. G1 Globo (11 de abril de 2015).

BRASIL. Operação retira ambulantes do calçadão do centro de Maceió. G1 Glob (7 de abril de 2015) por Carolina Sanches.

BRASIL.  Operação da PM e Prefeitura vai retirar camelôs do Comércio. Primeira Ediçao (30 de março de 2015 ).

StreetNet Internationale

StreetNet Internationale

StreetNet Internationale est une alliance des vendeurs de rue. Elle était lancée à Durban en République Sud Africaine en Novembre 2002. Ses membres sont des organisations telles les coopératives, unions ou Associations. Ces dernières regroupent directement les vendeurs de rue, du marché, et/ou les marchands en qualité de membres, qui sont ainsi autorisés à s’affilier à StreetNet Internationale.

L’ objectif de StreetNet est de promouvoir l’ echange de l’information et idées sur les questions critiques à l’ endroit des vendeurs de rue, du marché, et d’ autres marchands: à titre d’ exemple, les vendeurs mobiles. Il doit aussi promouvoir les stratégies concernant l’ organisation pratique et la defence de leur intérêts.