Résolution no. 22: INCLUSION DES VENDEURS DE RUE  DANS LES NOUVELLES POLITIQUES D’AMENAGEMENTS URBAINS

Le Troisième Congrès International de StreetNet  réunit au Bénin

NOTANT

  1. L’impact dévastateur des politiques urbaines sur les vendeurs de rue, particulièrement les femmes vendeuses de rue. Dans les villes en développement,  partout, les  nouvelles politiques d’urbanisation sont mises en œuvre. Grâce à ces politiques urbaines, de nouveaux projets d’aménagements  des infrastructures sont entrepris. Ces projets doivent être mis en œuvre et prévus dans un processus participatif. Mais malheureusement ce n’est pas le cas et dans ce processus tous les vendeurs de rue des villes en développement sont harcelés par les organismes locaux en milieu urbain;

  2. La Déclaration de Bellagio  adoptée en 1995 "invite instamment les autorités municipales à intégrer les vendeurs de rue dans les processus de planification urbaine et  les politiques urbaines et de promouvoir le  mécanisme institutionnel pour les associations des vendeurs de rue en vue de  faire connaitre leurs griefs par leur voix, faire des revendications et résoudre les différends avec les autres parties prenantes urbaines, "

  3.  L’urgente nécessité d’inclure les vendeurs de rue dans les politiques  urbaines et de protéger leurs moyens de subsistance et leurs marchés naturels;

  4.  Malgré les fonds qu’ils ont, les organismes urbains  accordent plus d’attention aux fonds  censés être utilisés, pour les riches comme le développement des parkings ou pour la construction de  centres commerciaux-  mais des projets comme le développement des marchés de rue deviennent moins importants à cause des préoccupations et de l’inclinaison des organismes civiques pour choisir les sections  de la population urbaine.

  5.  L’urgente nécessité  de veiller à ce que les vendeurs de rue aient une  voix  forte et une représentation dans la structure et l’élaboration des politiques aux niveaux international, national, et local.

  6.  Le commerce informel contribue à la lutte contre le chômage urbain et à la promotion du développement  des nations.

  7.  La nation a besoin des femmes et des hommes qui sont des commerçants informels  tout comme elles/eux  aussi ont besoin de la nation.

  8. Qu’aucun effort sérieux n’a été fait dans cette direction pour renforcer et développer un sentiment de solidarité entre les organisations au niveau sous-régional.

 RECONNAISSANT

Que les organisations affiliées de StreetNet  International ne s’opposent pas à la construction des villes ou à leur embellissement;

DEPLORE

  1.  Le harcèlement auquel sont soumis les vendeurs de rue dans les mains du Gouvernement et des organismes urbains locaux et aussi de l’inefficacité du Gouvernement et des organismes locaux en milieu urbain à   régulariser les marchés naturels des vendeurs de rue offrant  ainsi l’espace et des permis/licences aux vendeurs.
  2. Les politiques urbaines et les mesures prises par le Gouvernement et les collectivités  locales à imposer des projets d’aménagements urbains qui ont des effets dévastateurs sur les moyens de subsistance des vendeurs de rue sans processus  participatif, sans négociations et avec l’utilisation fréquente de la violence;

LOUE

Les initiatives de  STREETNET et ses affiliés

  1. à encourager et soutenir activement  le développement de la Fédération des vendeurs de rue et ses syndicats affiliés;

  2. en prenant fait et cause pour les vendeurs de rue d’Afrique du Sud déplacés et harcelés en raison de la Coupe du Monde de la FIFA et des Jeux du Commonwealth à Delhi;

SE FELICITE

Des initiatives prises par STREETNET et ses  affiliés dans les  régions pour faire connaitre le bon travail de nombreux  affiliés dans la construction des syndicats forts pour les vendeurs de rue et les progrès réalisés dans la construction de l’opinion  internationale à la nécessité de soutenir les organisations de vendeurs de rue ;

EXIGE

  1. Que les Gouvernements et les collectivités locales en milieu urbain respectent les droits des vendeurs de rue, protège et assure leur subsistance s en les incluant dans les politiques urbaines;

  2. Les politiques urbaines qui assurent la participation de l’organisation des vendeurs de rue ;

  3. Les projets  de développement des infrastructures mis en œuvre doivent être planifiés et exécutés dans le processus participatif avec l’organisation des vendeurs de rue et les représentants des vendeurs de rue des marchés naturels concernés;

  4. Les projets de développement des infrastructures pour la ville, en vertu de la politique de la ville, devrait mettre l’accent plus sur la régularisation du marché naturel dans le plan plutôt que de le déplacer au lieu de remplacement;

  5.  Les gouvernements devraient inclure les syndicats représentants  les vendeurs de rue dans les forums  de dialogue social et des négociations tripartites à la formulation de politiques d’aménagements urbains.

DECIDE PAR LES PRESENTES

  1. StreetNet devrait  travailler à la mise en place des programmes soutenus avec la responsabilité  de gérer, de coordonner et de développement pour les organisations des vendeurs de rue qui se sont engagées à organiser les vendeurs de rue dans leur secteur, pays et régions; et de procéder à une large diffusion des campagnes avec les organisations des vendeurs de rue pour inclure les vendeurs de rue dans les politiques urbaines à l’échelon international,  national et local ;

  2. Pour entreprendre des campagnes de lutte intensive contre la mauvaise utilisation des ressources allouées pour les pauvres des zones urbaines.

  3. Pour soutenir les campagnes contre les plans systématiques des urbanistes à évincer progressivement les vendeurs des villes, non seulement par la force mais  par la contrainte d’augmenter le coût de la vie dans les villes, et aussi les campagnes conjointes avec d’autres organisations de la société civile pour d’importantes mesures de sécurité sociale en faveur de l’urbain pauvre.

  4. StreetNet  devrait encourager, faciliter et mettre en œuvre davantage de programmes avec des organisations membres,  les syndicats ou les associations affiliées pour l’échange d’expériences et de bonnes pratiques et le développement de nouvelles politiques et stratégies, des programmes de formation à l’inclusion des vendeurs de rue dans les politiques urbaines pour le développement des villes..

  5. Les affiliés de StreetNet devraient être impliqués dans la planification et la budgétisation de ces projets afin de permettre la prise en considération  des contributions des vendeurs et commerçants ;

  6. Les contributions des vendeurs et commerçants de l’informel doivent s’assurer que   les questions concernant les établissements d’enseignement, l’énergie électrique, de sécurité et d’autres nécessités soient fournies pendant la réinstallation des vendeurs et des commerçants informels afin d’ouvrir la voie pour le développement ;

  7. Grâce à ses affiliés, StreetNet International doit inviter les dirigeants du monde à créer un creuset de dialogue social avec les travailleurs,  les commerçants informels en particulier, afin de trouver les voies et moyens  pour leur implication et leur participation à la planification et à la gestion des rues et  des marchés des villes pendant leurs  travaux de rénovation. 

  8. StreetNet devrait mettre plus d’énergie dans la construction de solide réseau pour les organisations au niveau de la sous région.

PROPOSEE:  NASVI, SEWA, USYNVEPID, Ghana StreetNet Alliance

Like us

Cités Classe Mondiale pour Tous (Portugais Blog)

Il existe également une version du Blog en portugais où l'on peut accéder à des mises à jour personnelles sur les nouvelles et événements. On peut y accéder à travers ce lien: http://streetnetbrasil.wordpress.com/

Le Document de discussion de StreetNet sur:

  • La dynamique Nord/Sud
  • L'autonomie organisationnelle

Actuellement en discussion par les affiliés de StreetNet

Veuillez cliquer ci-dessous pour en savoir plus...

StreetNet Internationale

StreetNet Internationale

StreetNet Internationale est une alliance des vendeurs de rue. Elle était lancée à Durban en République Sud Africaine en Novembre 2002. Ses membres sont des organisations telles les coopératives, unions ou Associations. Ces dernières regroupent directement les vendeurs de rue, du marché, et/ou les marchands en qualité de membres, qui sont ainsi autorisés à s’affilier à StreetNet Internationale.

L’ objectif de StreetNet est de promouvoir l’ echange de l’information et idées sur les questions critiques à l’ endroit des vendeurs de rue, du marché, et d’ autres marchands: à titre d’ exemple, les vendeurs mobiles. Il doit aussi promouvoir les stratégies concernant l’ organisation pratique et la defence de leur intérêts.