Réunion de StreetNet International sur les vendeurs de rue et commerçants informels vivant avec Handicap (20/21 Avril 2011)

Introduction - Umesh Upadhyaya, SG de GEFONT

La réunion du Conseil International & l’atelier qui se sont tenus au Népal est une bonne opportunité pour les vendeurs de rue du Népal.

Les problèmes de la classe ouvrière sont les mêmes, qu`elle soit formelle ou informelle, quel que soit le pays. La lutte contre le capitalisme - en dépit des différences linguistiques et culturelles. Mais les sentiments sont les mêmes et peuvent être mondialisés.

Ces événements font partie de la solidarité ouvrière à travers le monde.

L’objectif commun des réseaux syndicaux internationaux est de développer un monde alternatif pourvu de la dignité et de la créativité des travailleurs, et d’une vie meilleure.

Auparavant le mouvement syndical était dirigé par continent européen, mais maintenant, les travailleurs d`Afrique, d`Asie et d`Amérique latine doivent prendre la direction - car un monde meilleur n’est pas possible sans l`organisation des travailleurs dans l`économie informelle.

La révolution industrielle en Europe a formalisé la main d’œuvre, mais la mondialisation est en train de renverser le processus en informalisant la main-d`œuvre. Etant donne que le secteur formel devient de plus en plus informalisé, les syndicats doivent aussi attirer leur attention sur les travailleurs informels. Le besoin d’un mouvement de l`économie informelle se fait sentir. Le conflit entre le travail et le capital n`en finit pas, donc l’unification d’efforts est nécessaire pour changer les politiques nationales et les cadres politiques.

La transition politique au Népal - difficile, la société est instable, sur le seuil de la transformation sociale et au début du fédéralisme. La rédaction de la constitution est en cours, se basant sur trois grandes questions:
1. Les droits fondamentaux des travailleurs - le droit d`organiser, la sécurité sociale, droit de travailler et le droit de grève.
2. La représentation du niveau de la base jusqu`au niveau central dans chaque institution.
3. Le programme du bien-être - la transformation socialiste.

La lutte pour la démocratie a pris plus de 71 ans. Ils ont enfin une république démocratique dans laquelle la solidarité de la communauté internationale y compris le mouvement syndical international a été très importante. En retour GEFONT étend la solidarité de la classe ouvrière à travers le monde. Les résultats des réunions du Conseil International de StreetNet peuvent aider les vendeurs de rue et commerçants informels à s’organiser plus énergiquement.

Nous devons mondialiser nos luttes. Vive la solidarité GEFONT / NEST - StreetNet.

Le Président était stupéfait d`entendre le SG d`une centrale syndicale nationale exprimer ce genre de solidarité avec les travailleurs de l`économie informelle. Il a procédé à répéter ce qu’a dit Umesh (sans la partie du socialisme).

La Vice-présidente a proposé que nous puissions maintenant continuer avec le programme. Elle a donné des excuses de la part de la Secrétaire qui est malade aujourd`hui, et espère qu’elle nous rejoindra plus tard.
1. Elle a présenté les objectifs de l`atelier:
Développer une idée tangible sur comment le handicap est exactement lie a réalité quotidienne des vendeurs de rue, vendeurs informels de marché et colporteurs;
2. Découvrir ce que les affiliés de StreetNet sont déjà en train de faire pour promouvoir et défendre les droits des vendeurs de rue et commerçants informels vivant avec handicap;
3. Encourager les affiliés de StreetNet qui n`ont pas encore sérieusement commencé à organiser les vendeurs de rue et commerçants informels vivant avec handicap, de commencer à développer leurs stratégies organisationnelles pour le faire;
4. Poser les bases pour l`élaboration d`une résolution politique de Straeten
sur les vendeurs de rue et le handicap.

Activité 1 – LES ATTENTES

CET ATELIER

Développer des idées et une meilleure compréhension des difficultés que connaissent les vendeurs de rue handicapés, en ce qui concerne la protection et leurs droits.
Une meilleure compréhension de la relation entre le handicap et l`économie informelle.
Comprendre le handicap au delà de la compréhension étroite du handicap physique.
Comment mobiliser les vendeurs de rue handicapés.
Comment travailler / collaborer avec les vendeurs de rue handicapés comme travailleurs informels.
Les meilleures pratiques sur l’intégration des vendeurs de rue handicapés dans les organisations des vendeurs de rue.
Apprendre de nouvelles idées à partager avec mes membres quand je rentrerai dans mon pays.
Apprendre à développer des programmes pour aider les travailleurs handicapés à exercer leurs activités économiques dans l`économie informelle.
Apprendre les techniques de négociation collective qui peuvent être faites au sujet des vendeurs de rue handicapés.
Acquérir de nouvelles stratégies sur comment aider les vendeurs de rue handicapés pour obtenir la sécurité sociale. Apprendre sur la création des activités génératrices des revenus.
Apprendre une meilleure connaissance sur les conditions des vendeurs de rue et de marché handicapés dans d`autres pays, partager avec d’autres participants sur les expériences de travailler avec les personnes handicapées.
Apprendre sur la façon de tenir des séminaires spéciaux.
Une approche collective de faire face aux problèmes qu’affrontent les personnes handicapées, en tant qu’égaux, sans discrimination liée à leur handicap.
Développer une compréhension concrète sur comment sensibiliser les membres à travailler sur cette question (où les membres sont parfois divisés sur cette question).
Apprendre comment mettre en application ce qui est appris dans l`atelier.
Comprendre les réalisations des organisations au profit de leurs membres.
Voir si ces solutions sont applicables dans mon pays.
Provenant d’un pays sans politique sur les personnes handicapées, y compris les vendeurs de rue, je veux emprunter des politiques qui couvrent les vendeurs de rue handicapés dans d`autres pays - dans notre organisation, nous ne faisons pas de discrimination et nous avons des personnes handicapées dans certains comités.
Apprendre les différentes difficultés rencontrées par les autres dans l`organisation et les négociations avec les autorités, surtout lorsqu’ils soulèvent leurs problèmes avec leurs gouvernements. Une bonne application des idées venant de la base.
Comment élaborer une politique internationale de StreetNet sur les vendeurs de rue handicapés.
Mettre en pratique ce que nous avons appris lorsque nous repartirons dans notre pays.

VISION FUTURE

Dans nos organisations, nous devons avoir un secrétariat chargé du soutien social pour les personnes handicapées.
Il faut amener les Gouvernements à les reconnaître comme des personnes qui ont les mêmes droits fondamentaux et les mêmes besoins humains fondamentaux - à travers une discrimination positive ou une priorisation des besoins spéciaux.
Les personnes handicapées doivent être reconnues parmi les travailleurs de l`économie informelle – l’infirmité, les conditions de santé, la représentation, le logement.
La séparation des personnes handicapées par sexe. Les handicapés doivent avoir la libre circulation et un accès gratuit à une place au marché.
Les vendeurs vivant avec handicap doivent être reconnus par les gouvernements.
Les vendeurs vivant avec handicap doivent être représentés au niveau local.
L`accessibilité du bâtiment - ascenseurs.
L`accessibilité des transports publics.

NON LIÉS AU THÈME

StreetNet devrait intercéder dans les pays à régimes autocratiques.
Améliorer la vie des vendeurs de rue, introduire le modèle que les affiliés peuvent utiliser.
Développer une vue commune sur la façon d`organiser les vendeurs de rue, en partageant les meilleures pratiques.
Découvrir les progrès accomplis dans la consolidation de l`union mondiale des vendeurs de rue, la couverture globale par le dialogue social inclusif et créatif.
Découvrir le degré de l`inclusion sociale et du travail des vendeurs de rue dans l`économie.
Introduire les représentants des vendeurs de rue dans les négociations tripartites.
Connaître la situation des vendeurs de rue dans les autres pays où StreetNet a des affiliés, et les actions faites par les organisations face à cette situation dans les différents pays - ce qui a été résolu par le rapport des Affiliés préparé par les organisateurs pour le Conseil international.

Activité 2 – LES DEFI D’ORGANISER LES TRAVAILLEURS VIVANT AVEC
HANDICAP.

GROUPE 1 (Anglophone)

organiser est un processus qui consiste a rassembler les gens pour avoir des objectifs communs, constituer une puissance pour combattre et protéger les droits et intérêts.
- Avoir une voix unie
- Le pouvoir par le nombre
- La représentation ordonnée
- Pour atteindre les objectifs
- Lutter pour la reconnaissance
- Lutter pour les droits
- Mener la lutte de classe
- Exercer des pressions et plaider pour un environnement législatif favorable
- Mettre les ressources ensemble
- Se protéger
- Être une famille

Le handicap ne signifie rien de différent lorsqu’on organise, c’est juste une lutte de plus contre l`isolement social et le stigma du handicap. Mais lorsqu’on les organise, il peut y avoir des exigences différentes.
Défis Opportunités
Stigma d’isolation Le cadre juridique peut être exploité
Discrimination Travailler sans harcèlement dans certaines zones pourvues des dispositions spéciales
Une catégorie différente Politiques spéciales, p.ex. hors taxes
Les services publics ne s’en occupent pas, p.ex. toilettes La plupart des personnes avec handicap sont très intelligentes.
Barrières culturelles
Le viol et & l’abus
Pas de capacité pour gérer
Exploitation par les politiciens
Manque d’autodéfense
Manque de représentation

GROUPE 2 (langue Népalaise)

L`unité, la puissance, diffuser la protection de la profession des gens et propager l`unité des non-organisés.
Exige la sécurité de la vie, l`équité et l`égalité avec droits et liberté, vote pour les droits fondamentaux et défaire l`opposition, pour un travail décent, encourager les politiques qui prônent le professionnalisme, la dignité, la sécurité sociale.

Les vendeurs de rue sans handicap physique ont essayé d`organiser aussi les vendeurs vivant avec handicap. Ils ont encouragé tout le monde de songer à eux. On a essayé d’amener l`équité entre les vendeurs de rue avec et sans handicap, mais il ya des différences dans la société, il y en a qui ne les considèrent comme égaux. Les vendeurs de rue handicapés obtiennent parfois plus de considération que ceux sans handicap. Des initiatives spéciales pour fournir des fauteuils roulants aux personnes handicapées, ou selon le type du handicap.

Défis Opportunités
Difficultés de faire participer les personnes avec Handicap dans les programmes Même problèmes avec les personnes sans handicap
Pas de règles, règlements ou politiques fixes
Les personnes avec et sans handicap ne sont pas considérés par le gouvernement comme des travailleurs mais comme des criminels
Pas d’installations pour tous les vendeurs de rue
Manque de connaissance des droits de tous les vendeurs de rue surtout les femmes

GROUPE 3 (Hispanophones)

Terminologie: "avec des capacités différentes"
Nous organisons pour mettre fin à l`anarchie
Création / maintien de l`ordre
Unir les gens qui ont des objectifs ou problèmes communs
- Pour les besoins communs
- Pour défendre les droits sociaux et collectifs

Il ne faut pas organiser sous une forme différente, mais accorder une attention particulière et des services.

Défis Opportunités
Accélerer la prevention et aider les femmes
La priorité
Accélerer le renforcement des capacités
Les éduquer (surtout les femmes) à être de bonnes mères et épouses

GROUPE 4 (Francophones)

La mauvaise traduction du document en français porte confusion.
Une «Organisation» est une structure collective des gens qui se sont mis ensemble pour défendre leurs intérêts communs - «organiser» est un processus de regrouper les personnes afin d’atteindre les objectifs communs. Les vendeurs de rue s`organisent pour défendre leurs droits et intérêts.
Le contexte diffère pour les vendeurs de rue handicapés. Leurs droits sont encore moins respectés que les autres vendeurs de rue. Donc le besoin de les organiser est encore plus grand. Leur besoin d`inclusion dans la société et parmi les vendeurs de rue est encore plus grand.
Défis Opportunités
Exclusion Sociale Potentialité de recruter de nouveaux membres
Mauvaises méthodes d’approche Des programmes spéciaux peuvent être mis en place et intégrés dans toutes les activités
Comprendre une catégorie spécifique de marginalisation

PRESENTATION - voir annexe.

QUESTIONS ET DISCUSSION

KENASVIT n`organise pas toutes les personnes handicapées, seulement les vendeurs de rue et de marché.

Comment font-ils pour les intégrer comme membres? Ils n`ont pas à payer des taxes.
Est-ce que les personnes handicapées payent leurs cotisations? Il y a combien de membres de sexe féminin? Ils paient des frais d`enregistrement. La cotisation est de 20 shillings par mois, et 10 shillings pour les membres enregistrés – une façon de les inciter à se faire enregistrer. KENASVIT utilise la politique de StreetNet - si le Président est un homme, la Vice-présidente doit être une femme – et ceci à tous les niveaux (quota de 50%).

Est-ce que les personnes handicapées ont la chance de participer au déboursement des fonds (p. ex prêts etc.)? Oui, ils participent à la gestion de fonds à différents niveaux, s`assurer que les personnes handicapées tirent profit de telles opportunités. Au sein de l’alliance de Migori ils ont une organisation spécialement pour les personnes handicapées, et ils reçoivent des fonds spéciaux du gouvernement à leur groupe (KENASVIT ne peut pas gérer leurs fonds pour eux).

Quel est le pourcentage de personnes handicapées dans KENASVIT? 20% au total, la majorité à Nairobi et dans trois autres alliances urbaines.

Interrogé sur le marché spécial à Nairobi pour les personnes handicapées - pas spécifiquement pour les personnes handicapées, mais ce marché en question contient plus de 1000 personnes handicapées dans une ville, pourvu d`installations spéciales d`accès (hangars et parkings pour les fauteuils roulants).

Quelle est la relation entre les vendeurs de rue handicapés et non-handicapés? Ils sont essentiellement des compétiteurs (ce qui a à voir avec la dynamique d’affaires, pas une question d`infirmité) - donc les vendeurs aptes ont de l’avantage sur les handicapés en ce qui concerne la compétition commerciale.

Au Népal, ils essaient d`encourager les travailleurs handicapés à adhérer aux syndicats comme tout le monde. KENASVIT a aussi la même approche.
Les mécanismes d`organiser? KENASVIT les utilise pour exposer leurs produits, et ils viennent en grand nombre (opportunité d`emploi?)

Comment ne KENASVIT sensibilise leurs membres sans handicap? Faire la comparaison entre "la marginalisation des vendeurs de rue et celle des personnes handicapées. Donc ils invitent les représentants des personnes handicapées à parler à leurs membres.
Jalile a exhorté l’assemblée à encourager KENASVIT dans son travail.

Les personnes handicapées sont plus unies que les vendeurs de rue non handicapés en Guinée. Ils ont commencé à parler aux mendiants qui ont beaucoup d`enfants, donc elle ne pense pas que les personnes sans handicap peuvent travailler avec ceux qui sont handicapées. Maina a dit qu’il faut avoir de la patience quand on organise des secteurs difficiles comme celui-ci.

Le Niger a beaucoup de personnes handicapées- ils ont une organisation spéciale pour les personnes handicapées qui font de différents métiers dans chaque district de Niamey.
KENASVIT dit que tous les agents de l’ordre doivent être des personnes avec handicap.

COMMENTAIRE:
Défi - certains commentaires paraissent similaires à ce que les gens font contre les étrangers dans le contexte des discussions sur la xénophobie, ou les travailleurs du secteur formel au sujet de l`économie informelle. Nous devons nous contrôler quand nous parlons des travailleurs dans ce secteur et de notre préparation pour les organiser.

RECAPTURE de la JOURNÉE PRÉCÉDENTE

Sandra - StreetNet veut accorder une attention aux vendeurs de rue avec handicap, et élaborer des politiques là-dessus. Certains affiliés de StreetNet ne font pas attention à ça. Nous avons appris comment les organisations qui font ce travail le font, et nous avons appris quelques nouvelles questions.

Peter – le problème de langage, comment ceci s’est développé au Kenya. «Les personnes handicapées", "Personnes avec handicap" et "physiquement challengées". Plus question d’utiliser le terme «personnes handicapées». Il y a des mécanismes juridiques mis en place par le gouvernement du Kenya.

Présentation des attentes.
Heureusement la plupart sont conformes aux buts et objectifs de l’atelier.
Le président a ajouté que les lois régissant les vendeurs de rue dans tous les pays devraient être améliorées et a ajouté qu`il s`attendait à la consolidation d`un syndicat mondial des vendeurs de rue.

Activité 3 – Organiser les vendeurs de rue handicapés dans des pays différents.

Questions émergentes (identifiées par Monica à la fin du jeu de rôle):
Les personnes handicapées ne sont pas toujours intéressées à appartenir aux organisations - peut être par manque de compréhension ou une mauvaise expérience.
Les causes externes - les préjugés sur ce qu’être organisé veut dire.
Absence de plans clairs sur comment les aider.
Pas de volonté de communiquer, car la situation est complexe.
Les différentes sections ne peuvent pas communiquer les uns avec les autres (sourds, aveugles, handicapés physiques, etc.)
La relation avec le problème sociétaire dans son ensemble avec ce secteur.
La plupart des organisations des vendeurs de rue ont des difficultés de capacité, il est donc difficile pour eux de répondre aux besoins des personnes handicapées.
Plus vulnérables à la criminalité, la toxicomanie, l`alcoolisme.
Manque d`information sur ce dont ils ont besoin.
Évitez d`être condescendants - au lieu de parler de ce dont ils ont besoin
Importance de l`unité.
En commençant d’en parler, on commence déjà à résoudre le problème.

Activité 4 - Elaboration de la politique de StreetNet

Ce qu’il faut faire Ce qu’il ne faut pas faire
Identifier & analyser le pourcentage des travailleurs handicapés dans nos organisations Etablir la discrimination par les mots – p.ex. utilisation du mot “handicapé"
Exécuter des programmes spéciaux pour nos membres avec des capacités différentes Faire la discrimination par les gestes
Sensibiliser et renforcer les capacités de nos membres afin d’éliminer la discrimination contre les membres avec des capacités différentes dans l’organisation. Faire la discrimination par des actions – p.ex. les activités qui les excluent
Créer une base de données d’expériences, des lois et des normes sur les travailleurs avec des capacités différentes dans nos pays respectifs Marginaliser les vendeurs avec handicap
Reconnaitre les différentes catégories d’infirmité et d’autres handicaps ne sont pas facile à voir. Stigmatiser ou utiliser un langage offensif
Initier et organiser des réunions pour écouter leurs besoins Stéréotyper les handicapés
Etre patient et compréhensif Agir aggressivement
Créer des conditions favorables aux vendeurs avec handicap Rester seul
Former les vendeurs avec handicap pour qu’ils deviennent des organisateurs afin de se représenter seuls. Laisser les vendeurs vulnérables sur la rue
Plaider et faire pression pour des politiques capable d’améliorer leurs conditions Organiser pour des intérêts individuels
Une bonne méethode d’approche Créer des organisations minoritaires
Identifier les partenaires Avoir confiance aux ennemis
Les intermédiaires et le personnel de soutien pour faciliter la participation Traiter les personnes handicapées différemment
Intégrer les vendeurs avec handicap dans nos organisations Faire la discrimination basée sur le type de travail
Organiser et être unis Faire la discrimination basée sur l’incapacité physique
Tenir compte des avantages collectifs La discrimination des femmes
Respecter la majorité des membres Abus du pouvoir
Avoir confiance aux syndicats Suppress others
Traitement equitable
Respect du travail de chacun
Respect des personnes handicapées
L’égalité des sexes
Les dirigeants doivent prendre leur responsabilité
Elaborer la politique nationale
GROUPE 1 (anglophone)
Sensibilisation - à travers la formation et des ateliers
Impliquer les personnes handicapées dans le lobbying et le plaidoyer
La participation sans discrimination
Célébrer les journées chômés internationales
Encourager les personnes handicapées à faire partie du leadership organisationnel - exigence (c.à.d. quotas)

ZCIEA a impliqué des personnes handicapées dans le leadership à partir de la base jusqu’au niveau national – ils ont maintenant des coopératives d`habitation pour les personnes handicapées.
Ghana - les personnes handicapées ont leur propre organisation, et Ghana StreetNet Alliance travaille également avec les vendeurs handicapés.
KENASVIT a créé un Conseil qui s’occupe de l’infirmité dans l’organisation, et la promotion des lois favorables.
MUFIS a réussi à avoir les personnes handicapées qui ont une participation égale en matière de leadership et les activités de l`organisation. Maintenant c’est plus facile d`organiser les personnes handicapées et leurs besoins sont mieux représentés.
Street Vendor Project aux Etats-Unis a adopté une politique d`offrir de l`aide afin que les personnes handicapées n`aient pas à demander de l`aide. La stigmatisation a diminué.

GROUPE 2 (langue népalaise)

Traiter les personnes handicapées comme ayant des capacités différentes – c.à.d. qu’il faut les respecter et utiliser leurs capacités. Utiliser un langage respectueux.
Eduquer les membres que les personnes handicapées sont comme eux.
Éducation progressive.
Mener une sensibilisation sur l`importance des syndicats.
Encourager les membres handicapés.
Avoir des avantages pour les membres handicapés, p.ex. des équipements et des réductions.
Donnez des opportunités aux membres.
Politiques de discrimination positive pour encourager les personnes handicapées dans le leadership.

Kenya - diverses opportunités pour les personnes handicapées, avec un impact positif.
Corée - aucune des politiques de leur gouvernement sur les vendeurs de rue ont réussis.
Certains pays ont des dispositions légales pour améliorer l`accès aux personnes handicapées (hôpitaux, etc.)
Népal - subventions d`infirmité.
GROUPE 3 (Hispanophones)

Expliquer aux membres que tout le monde doit avoir les mêmes droits, quel que soit leur religion, handicap, etc.
Recruter des personnes handicapées en tant que membres et leur donner la priorité.
Les normes et lois de protection pour les personnes handicapées - pays?
Des programmes spéciaux pour les personnes handicapées - Argentine.

GROUPE 4 (Francophones)

Organiser des discussions / conférences, débats, sessions de formation pour les membres.
Maintenir l’esprit de solidarité parmi les membres.
Mettre en place des comités de suivi.
Mettre en place une approche politique.
Initier des activités génératrices de revenus et des initiatives d’économie sociale et solidaire.
Impact: la croissance des membres, la restauration de la confiance, l`intégration sociale, l`attention aux besoins.

Éléments de la RÉSOLUTION POLITIQUE:

1. Égalité, non à la discrimination.
2. Inclusive, de promotion et conviviale.
3. Favorable, et non oppressive.
4. Célébrer la différence et traiter la différence positivement.
5. Promouvoir l`éducation, y compris au niveau national.
6. La Politique inclusive de tous les vendeurs de rue dans le monde.
7. Sensibilisation continue et des programmes d`éducation technique.
8. Des groupes de pression dans tous les pays pour des politiques et lois en faveur des personnes handicapées.
9. Des règlements en faveur des personnes handicapées.
10. Pas de discrimination entre les sexes.
11. La langue ne doit pas être discriminatoire – utiliser le terme "personnes avec des capacités différentes".
12. Lutte pour l`inclusion dans la planification urbaine (bâtiments et transport).
13. Sensibiliser les membres à travers la formation, des ateliers, les impliquer dans le lobbying et le plaidoyer.
14. Engager les membres handicapés dans les activités de l`organisation, sans discrimination.
15. StreetNet doit soutenir les affiliés qui organisent les vendeurs handicapés.
16. Formation et éducation, le lobbying et le plaidoyer, des campagnes sur des thèmes liés à l`infirmité.

Distribuer le projet de politique la semaine prochaine pour plus de commentaires.
La politique participative avec la participation de la majorité des affiliés.

Remerciements et fermeture - les participants, les interprètes, le personnel administratif, les hôtes NEST & GEFONT, surtout pour la merveilleuse soirée culturelle.

Avant-dernier mot par Anastasie – les participants, NEST et interprètes, bon voyage.
Dernier mot par Oscar – Adieu sentimental, a souhaité bon voyage aux participants & bons travaux avec le nouveau défi de l`inclusion des vendeurs de rue handicapés dans nos activités avec le but de mettre fin à la discrimination en incluant tous les types des vendeurs dans les organisations.
Il a donné à NEST et au bureau de StreetNet International, deux drapeaux de l’Argentine contenant le nom de StreetNet sur lesquels tous les participants ont signé.

Narayan (NEST) – Ils ont remercié le Président de StreetNet et la Coordinatrice pour avoir organisé ces réunions à Katmandou. Il a remercié les participants qui sont venus de loin. Enfin, Il s’est excusé pour d’éventuelles insuffisances.

ANNEXE

PRÉSENTATION DE KENASVIT SUR LES PERSONNES AVEC HANDICAP.
STRATEGIES ET ACTIVITES DE L`ORGANISATION

Présentation par KENASVIT, Kenya
- Les stratégies organisationnelles et programmes de KENASVIT
avec les vendeurs de rue handicapés;

KENASVIT engage, mobilise et organise efficacement les personnes avec handicap en utilisant des méthodes différentes à savoir le contact personnel, des réunions générales, les médias, utilisation des protocoles d`accord comme outil de mobilisation, travailler avec les organisations communautaires et travailler en réseaux avec les organisations des personnes handicapées au sein de la société civile.

KENASVIT a aussi une politique qui favorise la représentation des personnes handicapées dans toutes les structures du leadership de KENASVIT ; c.à.d. a partir du niveau national jusqu’au niveau des alliances urbaines. Dans la plupart des alliances urbaines, ils forment leur propre organisation communautaire de base qui inclut les vendeurs de rue vivant avec handicap.

Le Programmes de KENASVIT pour les personnes handicapées.
· L`un des grands programmes pour les personnes handicapées c’est le lobbying pour la promulgation de la loi de 2003 sur les personnes handicapées, qui est maintenant dans sa phase d’exécution.

· Ceci a été réalisé par KENASVIT en travaillant en réseaux et en discutant avec les organisations des personnes handicapées dans la société civile. P.ex. UDEK.

· Deuxièmement, ce qui est une activité continue, c’est la sensibilisation des membres et des autorités locales sur la loi de 2003 sur les personnes handicapées. Ceci s’est réalisé avec succès dans quatre principales alliances urbaines, à savoir Nairobi (NISCOF) Mombasa (MUSTA), les alliances urbaines de Migori et de Kisumu.

· Suivi de l`application de la loi en collaboration avec le Conseil national qui a été constitué pour les personnes handicapées. L’étape la plus critique est l`enregistrement des personnes handicapées dans tous les hôpitaux de district.

· En utilisant le Fonds de développement national pour la personne handicapée à travers des programmes de fonds rotatifs, nous avons initié un programme de renforcement des capacités des personnes handicapées sur les compétences en entreprenariat et la gestion RLF.

Les vendeurs de rue handicapés participent aussi à d’autres programmes que KENASVIT initie pour d’autres membres.

Comment KENASVIT est arrivé à décider de la nécessité d`organiser les vendeurs de rue et Commerçants informels handicapées

Cette décision a été inspirée par le fait qu`un grand nombre des personnes handicapées sont des vendeurs de rue et sont donc confrontés aux mêmes problèmes et dans la plupart des cas, a cause de leur nature de handicape, ils ont souffert plus que les vendeurs de rue normaux.
KENASVIT a commencé en 2005 lorsqu’on s’est rendu compte que les vendeurs de rue n`avaient pas de voix pour discuter avec le gouvernement central et local, et donc les vendeurs de rue handicapés étaient impliqués dans les phases initiales de quelques alliances urbaines.

Un modèle a ensuite été identifié pour les organiser.

Avant, le secteur informel était très fragmenté, avec des individus et des organisations communautaires qui approchaient les autorités différemment.

Ensuite, les organisations communautaires des vendeurs de rue ont été identifiées au niveau local où ils étaient sensibilisés sur l`importance de former une alliance nationale. De cette manière, ils vont traiter des questions au niveau local à travers les alliances urbaines en consultation avec les autorités locales.

Grâce à des alliances régionales formées par les organisations de base, ils se sont réunit pour former l`Alliance nationale.

KENASVIT couvre désormais 14 villes, tandis que nous avons commencé avec 7. L`expansion a été orientée vers les villes où il ya le plus grand nombre de vendeurs de rue au sein des autorités locales.

Les Stratégies d`organiser étaient les suivantes:

v Identifier les problèmes qui affectent les vendeurs de rue et les personnes handicapées dans la région. Par exemple, à Nairobi le centre ville est interdit aux vendeurs de rue selon la loi municipale. Nous nous sommes réunis et avons mis en évidence comment ils vont faire face à ces problèmes identifiés et leur avons demandé de nous soutenir pour le faire. (Plaider pour des lois municipales favorables) ;
v Mobiliser les organisations communautaires de base en leur demandant de s’affilier a KENASVIT, les sensibiliser dans les discussions sur la mission et la vision de KENASVIT ;
v Les réunions sont une autre façon de sensibiliser les vendeurs de rue handicapés, et leur proposer de nouvelles stratégies pour rendre leurs organisations de base viables.
v Initier un fond de crédit rotatif auto-réglementé pour un accès facile au crédit,
v De cette façon, ils peuvent voir les avantages de se joindre à KENASVIT, surtout dans les zones où ils veulent voir des avantages tangibles, et ils sont devenus plus motivés.

Les stratégies de négociation avec les différents niveaux du gouvernement sur les vendeurs de rue et le handicap:

- Réunion de dialogue avec le gouvernement central et les autorités locales
- Discuter avec les leaders politiques qui soutiennent l`économie informelle surtout au moment où ils ont besoin de nos votes lors des élections.
- Travailler en réseau avec d`autres organisations de la société civile.
- L’`action de masse
- KENASVIT négocie également à travers leurs représentants dans les différents organes de prise de décision au sein de l`autorité locale et le gouvernement central. P.ex. la représentation des personnes handicapées dans les conseils municipaux, 2 réunions trimestrielles avec le ministère du Travail et celui de la micro et petite entreprise et deux réunions semestrielles par an avec le secrétaire permanent au ministère du Travail.
À Nairobi nous avons le forum municipal des parties prenantes (CCNF) et 4 tables rondes du Premier Ministre avec le secteur privé qui a lieu deux fois par an (actuellement l`organisation paye pour y participer).

Défis de KENASVIT face au processus d’organiser les vendeurs de rue handicapés.

- Différentes catégories de personnes handicapées surtout les aveugles, les sourds, ce qui rend difficile la communication avec le leadership de KENASVIT.
- Le manque de capacité à répondre aux différents besoins des personnes handicapées.
- La mobilité des personnes handicapées lors des réunions.
- La stigmatisation.
- Pas toujours prêts à appliquer les règles de raid et de la réglementation dans notre organisation.
- Conflit d`intérêt de certaines organisations des personnes handicapées.
- L`influence politique.
- Précédentes actions négatives d`une mauvaise utilisation des personnes handicapées.
- Niveau élevé d`analphabétisme.
- Mauvaises relations avec les personnes non handicapées.

v Par le réseautage avec d`autres organisations de la société civile, KENASVIT a participé au lobbying pour la promulgation de la loi de 2003 sur les personnes handicapées. Ceci a été motivé par l’existence d’un grand nombre de vendeurs de rue handicapés qui sont confrontés aux mêmes défis que les autres vendeurs de rue dans le pays.
v Après la promulgation de cette loi, et avec le soutien de nos partenaires, KENASVIT a commencé une campagne de sensibilisation des vendeurs de rue et de marché qui sont des personnes handicapées, et aussi en partie faire le suivi de l`application de cette Loi surtout dans les domaines touchant les vendeurs de rue et les commerçants informels.
v KENASVIT entend également s`inscrire auprès du Conseil national des personnes handicapées en tant qu`association qui rend des services pour le bien-être des vendeurs de rue handicapes dans le pays.

La portée de cette loi a comme objectif de pourvoir aux droits et la réhabilitation des personnes handicapées ; atteindre l`égalité d’opportunités pour les personnes handicapées et à des fins similaires et liées.

Droits et les privilèges des personnes handicapées

Dans l’accomplissement des droits des personnes handicapées, le gouvernement a la responsabilité d`utiliser les ressources disponibles pour la réalisation de tous les droits des personnes handicapées à savoir :

2. Emploi: Pas de discrimination pourvu que la personne est qualifiée, elle aura droit à des prestations comme toute autre personne.
3. Réservation de l`emploi.
4. Apprentissage
5. L’interdiction de discrimination par les employeurs.
6. Les primes aux employeurs: L`âge de retraite pour personne avec handicap est 65 ans pour ceux qui sont formellement employés contrairement à l’âge normal de 55 ans.
7. Enregistrement d’emploi des personnes handicapées.
8. Education: Création possible des brailles et des bibliothèques enregistrées
pour les personnes avec déficience visuelle.
9. L`éducation spéciale et non formelle.
10. Santé.
11. Accessibilité et mobilité: Les personnes handicapées ont droit à un environnement sans obstacle et adaptées aux personnes handicapées pour leur permettre d`avoir accès aux bâtiments, routes et autres infrastructures sociales, et des appareils fonctionnels et autres équipements pour favoriser leur mobilité.
1. Les bâtiments publics. P.ex. les sites pour le commerce et tous les
bâtiments doivent avoir accès facile aux personnes handicapées.
2. Véhicules de service public. Les opérateurs de tous les véhicules publics doivent adapter leurs véhicules pour répondre aux besoins des personnes handicapées.
12. Commandes de réglage.
13. Refus d`admission dans les locaux, etc.
14. Infractions, les commandes de réglage et discrimination.
15. Commandes de réglage contre les institutions gouvernementales.
16. Sports et loisirs.

Les Droits civiques des personnes handicapées sont:
Droit de vote et d`enregistrement de leurs organisations, etc.

SECOURS ET MOTIVATIONS

Exemptions.
Toutes personnes handicapées qui reçoivent un revenu peuvent demander au ministre chargé des finances de l`exemption de l`impôt sur le revenu et tout autre prélèvement sur ces revenus.

C`est ici que KENASVIT encourage les vendeurs de rue handicapés de se faire enregistrer et bénéficier de l`exemption des taxes et licences des autorités locales.

Motivations.
Un employeur privé qui engage une personne handicapée qui a les compétences ou la qualification requise soit comme un employé normal ou comme apprenti a droit de demander une réduction de son taxe sur le revenu équivalent à vingt-cinq pour cent du salaire total payé à un tel employé:

Crédit.
Il sera de la responsabilité du ministre en charge des questions relatives aux caisses de crédit, les coopératives et autres institutions qui octroient des crédits d`encourager l`extension par de telles institutions à octroyer des crédits à des personnes handicapées.

Les systèmes Judiciaires.
Le Procureur général, en consultation avec son comité et l’ordre des Avocats du Kenya, va mettre en place des règlements prévoyant des services juridiques gratuits aux personnes handicapées à l`égard de ce qui suit:
(a) les questions touchant la violation des droits de la personne handicapée
ou la privation de leurs biens;
(b) les procès impliquant la peine capitale des personnes handicapées; et
(c) d’autres questions et procès qui peuvent être prescrites dans les
règlements élaborés par le Procureur général-.

KENASVIT encourage ses membres à profiter de l`opportunité de l’assistance juridique gratuite quand ils sont harcelés par les autorités locales.
Les programmes de télévision.
Toutes les stations de télévision sont tenues d`avoir un interprète pour les sourds et la loi exige la même chose pour des réunions d’intérêt public.

Les services téléphoniques. L`utilisation de la numérotation de braille est appliquée.

L`exonération des taxes postales. Les biens et services sont exonérés lorsque vous vous identifiez en relation avec cette loi

Exonérations et déductions, les exigences générales. Toutes personnes handicapées inscrites sont priées de demander de l’exonération. C’est ici que nous encourageons les vendeurs de rue à saisir l`occasion pour demander l’exonération pour la plupart des prélèvements des autorités locales.

- Unités d’Inspection Inspecteurs du Conseil.

INFRACTIONS ET PÉNALITÉS
- Dissimulation des personnes handicapées.
-Négligence par le médecin.
-Donner de fausses informations pour vous faire inscrire.
- Peine générale.

Demande d`action en justice par le Procureur général.

Une pénalité qui fait rage depuis 100 000 et en dessous d`un emprisonnement de pas plus que l`année s`il est trouvé coupable d`une infraction en rapport avec cette loi est appliquée.

Merci

Rédigé par
Wilson Maina Mwangi
Secrétaire Général
KENASVIT
Avril 2011

Like us
Follow us on Twitter

Cités Classe Mondiale pour Tous (Portugais Blog)

Il existe également une version du Blog en portugais où l'on peut accéder à des mises à jour personnelles sur les nouvelles et événements. On peut y accéder à travers ce lien: http://streetnetbrasil.wordpress.com/
StreetNet NewsBox

NewsBox

BRASIL. Camelôs fazem protesto na Avenida Rangel Pestana. G1 Globo (11 de abril de 2015).

BRASIL. Operação retira ambulantes do calçadão do centro de Maceió. G1 Glob (7 de abril de 2015) por Carolina Sanches.

BRASIL.  Operação da PM e Prefeitura vai retirar camelôs do Comércio. Primeira Ediçao (30 de março de 2015 ).

StreetNet Internationale

StreetNet Internationale

StreetNet Internationale est une alliance des vendeurs de rue. Elle était lancée à Durban en République Sud Africaine en Novembre 2002. Ses membres sont des organisations telles les coopératives, unions ou Associations. Ces dernières regroupent directement les vendeurs de rue, du marché, et/ou les marchands en qualité de membres, qui sont ainsi autorisés à s’affilier à StreetNet Internationale.

L’ objectif de StreetNet est de promouvoir l’ echange de l’information et idées sur les questions critiques à l’ endroit des vendeurs de rue, du marché, et d’ autres marchands: à titre d’ exemple, les vendeurs mobiles. Il doit aussi promouvoir les stratégies concernant l’ organisation pratique et la defence de leur intérêts.